Guignolss, l’identité française maltraitée pour son bien

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Guignolss, l’identité française maltraitée pour son bien

Il existe une fracture dans le peuple français : son identité. Les débats se font récurrents et insolubles à propos de la laïcité, la République, l’extrémisme, les banlieues, le Front National, les riches, le racisme, la violence, etc Le roman Guignolss retrace par les vagabondages critiques d’Ariel Rebours, personnage central du récit, les différentes facettes de cette société schizophrène.

Un roman taillé sans mesure

Qu’est-ce qu’être Français au XXIème siècle ? L’identité française est une notion floue voire impalpable, qu’une grande majorité de citoyens aspirent à voir se concrétiser. Cette quête d’identité, qui s’accompagne d’une quête de sens, c’est précisément le cheval de bataille d’Ariel, sorte d’anti-héros urbain, égoïste et désespérément banal.

Du racisme « bon vivant » de son père à la dictature d’une Université bien-pensante, l’enfermement social transforme ce jeune Lyonnais en un sociologue méchant et désabusé. Comme une mouche trouvant enfin son fumier, il fait la connaissance d’une milice particulière : les guignolss. Financés par la ville, ces derniers sont censés incarner le renouveau de l’identité française. Un gang Bleu Blanc Rouge qui ne craint ni les racailles, ni les voyous de tout genre et surtout pas les islamistes ! Les guignolss vont se battre dans une lutte sans merci pour le contrôle de Lyon et de ses banlieues. En toile de fond, une bataille sanglante pour savoir qui jettera les bases d’une nouvelle société…

Guignolss ne laisse pas de place pour la faux-semblance, ni pour l’angélisme moral. Il faut trancher et choisir son camp. Etre du côté de l’agresseur ou bien de la victime. Mais qui est la victime ? Qui est l’agresseur ? Ce roman propose au lecteur d’être les deux à ses risques et périls…

A propos de l’auteur:

Loin de considérer la diversité du peuple français comme naturelle, Théreste Lorme propose de s’intéresser aux clashs qui divisent plutôt qu’aux bons sentiments qui réconfortent. Avec Guignolss, on entre dans le cœur d’une société bouillante, nerveuse et hystérique. Dans un monde où les voyous veulent faire leur loi, dans un monde où les politiciens régionaux font vite le raccourci « racaille, islamisme, étranger », dans un monde où une milice d’un style déjanté s’improvise comme les chevaliers de la Table Ronde version fascisme léger et violence sans limite.

  • Guignolss, de Théreste Lorme, aux Editions Kirographaires,415p
  • Prix : 21
  • Disponible à partir du 1er mai 2011, à la Fnac, sur Amazone.fr, dans les librairies partenaires et sur le site internet : www.edkiro.frPour plus d’informations, rendez-vous sur www.edkiro.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>